La chasteté: actualité ou périmée ?

       La chasteté est un mot souvent mal compris dans les médias et par les gens aujourd'hui.
La chasteté ce n'est pas le célibat réservé aux moines.
Il s'agit de l'intégration réussie de la sexualité dans toute la personne humaine. C'est un programme de vie et non une liste d'interdit.
Elle concerne l'être humain dans tout les domaines de sa vie: famille, relations humaine, loisirs, travail. C'est très vaste.
Dans ce contexte, pour les moines qui choisissent de se consacrer exclusivement à Dieu, le célibat devient logique. C'est une forme particulière de la chasteté mais pas la seule.

En fait, le but est le respect des autres, de Dieu et de soi-même. Il ne faut pas se demander quel sont les interdits et les limites de mes gestes, mais comment puis-je me donner en vérité à chacune des personnes que je rencontre. Sans la réduire à une but utilitaire mais toujours en la considérant comme un être humain à part entière.
Elle implique la maitrise et la connaissance de soi, travail de toute une vie. Mais aussi don de Dieu, grâce que l'on peut lui demander. L'église cite quelques exemples graves de manquement à la chasteté: pornographie, adultère... Mais il revient à chacun de s'interroger sur ses relations aux choses et aux personnes proches ou peu connues.
Il faut notament faire des choix concernant son environnement et les tentations qu'il contient. D'où l'importance que la société s'implique et s'emparre du débat. A quand la chasteté au débat des campagnes d'élections politiques ?

Retour ↑