Les 5 langages de l'amour

Vous avez sans doute entendu parler de Gary Chapman et de son enseignement sur ce qu'il appelle les 5 langages de l'amour. De quoi s'agit-il plus précisément ?

Le réservoir affectif:

Chaque personne a besoin de recevoir et donner de l'amour, nous sommes des êtres de relation. Pas seulement dans un couple, mais aussi avec notre famille, nos amis, nos collègues de travails, voisins, etc.
Un peu comme si nous devions remplir un réservoir d'amour pour pouvoir "fonctionner" normalement. Si ce réservoir se vide plus vite qu'il ne se remplit, nous ne nous sentons plus aimé. Et sommes alors incapables d'aimer les autres autant que nous le voudrions.

Exemple moment de qualité: un jeu de société entre amis.

Comment donc se remplit ce réservoir ? Tout simplement par les marques d'affections que nous recevons de notre entourage. Il existe plusieurs manières d'exprimer son amour aux autres.
Nous ne nous exprimons pas tous de la même façon. De la même manière que le langage oral possède plusieurs langues, des expressions régionales et des accents avec lesquels nous sommes plus où moins à l'aise, l'expression des sentiments peut se faire de façon différentes et privilégiés par certains plutôt que d'autres.
Et que se passe t'il lorsque nous ne parlons pas la même langue que nos interlocuteurs ? Nous ne nous comprenons tout simplement pas ou mal ! D'où l’intérêt d'apprendre à connaître le langage des autres pour mieux communiquer et donc s'aimer.

Gary Chapman décrit 5 langages d'amour différents.

Se complétant, ils sont autant de canaux/manières différentes d'exprimer et de recevoir de l'amour.

Les paroles valorisantes

Il faut saisir les occasions du quotidien pour complimenter notre entourage (cuisine, ménage, décoration, travail scolaire...).

Il ne s'agit pas ici de flagornerie mais de compliments sincères sur ce que la personne est, a réussie... Par exemple, complimenter un enfant sur l'harmonie des couleurs dans son dessin, remercier un collègue pour le soin qu'il prend à ranger les dossiers, admirer la toilette d'une amie ou le repas préparé par son conjoint...

Les cadeaux

Cadeau

Certaines personnes sont très touchées qu'on leur ramène un petit quelque chose de notre voyage, qu'on leur envoie une carte postale ou même simplement qu'on leur propose une tasse de thé lorsqu’elles sont fatiguées. Le bouquet de pissenlit des enfants pour leur maman appartient à ce langage.

Les services rendus

Une personne ayant ce langage comme langue maternelle appréciera énormément les aides concrètes que vous pourrez lui offrir. Que ce soit de l'aide pour ses courses ou son travail, que vous lui proposiez de l'avancer dans la peinture de sa cuisine ou encore de corriger l'orthographe de sa lettre de motivation.

Les moments de qualités

Il s'agit de temps privilégiés que l'on partage avec la personne aimée: aller faire une promenade en silence, regarder un film ou faire du sport, préparer un gâteau ou un spectacle, discuter tranquillement... Le plus important n'est pas l'activité mais le moment consacré à l'autre.

Le contact physique

Certains passent leur temps à vous toucher le bras en discutant, ils vous tapent dans le dos, vous font systématiquement la bise, aiment les câlins...

La "langue marternelle d'amour"

Contact physique

Chacun possède un (ou deux) langage préféré dont il a absolument besoin, (sa langue maternelle pour continuer l'analogie) . C'est avec ce langage que nous avons vraiment l'impression d'être aimé. Par exemple dans un couple, si la femme a besoin de services rendus et que son maris ne parle que le langage des cadeaux, elle lui reprochera peut-être de vouloir l'acheter.

De plus, l'attaque sur ce langage est celui qui nous fait le plus mal. Ainsi un enfant qui a comme langue maternelle les paroles valorisantes et dont ses parents lui font beaucoup de reproches sera plus durement touché que son frère qui parle plutôt le langage du contact physique. Cela ne signifie pas qu'un seul langage soit suffisant, bien évidement. Nous utilisons tous, tout les langages mais avec des proportions variables.
Ce langage principal est également celui avec lequel nous exprimons plus spontanément notre affection. Or ce qui nous parait évident ne l'est pas forcément pour notre interlocuteur.

Savoir quel est son propre langage d'amour privilégié facilite la compréhension de nos besoins et réactions. Il est important de discerner d'abord quelle est sa propre langue maternelle d'amour. Vous comprendrez ainsi mieux ce que vous appréciez ou qui peut vous manquer dans une relation.
Par exemple, si je ne me sens pas aimé de telle ou telle personne c'est peut-être simplement qu'elle ne parle pas la même langue que moi ?

Prenez aussi le temps de découvrir les langues qui vous sont moins familières, en apprenant à recevoir les signes d'amour de votre entourage que vous n'aviez encore pas remarqués.

Exemple de services rendus: utiliser ses talents de bricoleur

Chercher ensuite quel est le (ou les) langage de nos proches.  Apprendre à le/les parler est une belle manière d'améliorer vos relations. Parlez une langue étrangère n'est pas toujours évident, prenez votre temps, procédez par étapes et voyez ce que cela produit comme fruits.
Il est parfois intéressant de discuter avec la personne concernée de ce thème en lui expliquant que vous cherchez à connaître son langage.

Avez-vous des exemples de comportements qui s'éclairent avec cette grille de lecture ? Partagez dans les commentaires vos idées pour parler le langage d'amour de vos proches.

Si vous désirer en savoir plus, je vous recommande fortement la lecture du livre de Gary Chapman, « les 5 langages de l'amour », édition Farel.

Retour ↑
Gary Chapman, les 5 langages de l'amour, moments de qualités, contact physique, services rendus, cadeaux, paroles valorisantes, communication, relation

Commentaires

Twitter Facebook Nouveau
  • Le 05/12/2017, par MDO
    Super résumé de ce beau livre, le plus difficile est de trouver à quel langage d'amour je suis sensible. C'est souvent plus facile de voir celui des autres.
    Bravo pour les dessins, ils me touchent beaucoup