Noël: mon anniversaire #2

Voiçi la deuxième partie de la lettre que Jésus nous envoie pour Noël (pour lire le début: cliquez ici).
Faire la fête, offrir des présents à ceux qu'on aime, partager un bon repas... sont de belles choses dont il ne faut pas se priver. A condition de ne pas oublier d'y laisser une place pour l'invité d'honneur: celui qui est venu partager notre condition pour nous sauver.

A Noël, Jésus est l'invité d'honneur, qui se réjouit de partager cette fête avec nous.

Comme je n’étais pas invité, j’ai décidé de me joindre à la fête sans faire de bruit, sans me faire remarquer. Je me suis mis dans un coin, et j’ai observé. Tout le monde buvait, certains étaient ivres, ils faisaient des farces, riaient à propos de tout. Ils passaient un bon moment. Pour couronner le tout, ce gros bonhomme à la barbe blanche est arrivé, vêtu d’une longue robe rouge, et il riait sans arrêt : "ho ho ho !" Il s’est assis sur le sofa et tous les enfants ont couru autour de lui, criant « Père Noël ! Père Noël ! » comme si la fête était en son honneur !

À minuit, tout le monde a commencé à s’embrasser ; j’ai ouvert mes bras et j’ai attendu que quelqu’un vienne me serrer dans ses bras et... vous savez quoi... personne n’est venu à moi.

Soudain, ils se sont tous mis à s’échanger des cadeaux. Ils les ont ouverts un par un, en grande excitation. Quand tout a été déballé, j’ai regardé pour voir si, peut-être, un cadeau était resté pour moi. Qu’auriez-vous ressenti si, le jour de votre anniversaire, tout le monde s’échangeait des cadeaux et que vous n’en receviez aucun ? J’ai enfin compris que je n’étais pas désiré à cette soirée et je suis parti silencieusement.

Tous les ans ça s’empire. Les gens se rappellent seulement de ce qu’ils boivent et mangent, des cadeaux qu’ils ont reçu, et plus personne ne pense à moi. J’aurai voulu pour la fête de Noël cette année, que vous me laissiez rentrer dans votre vie. J’aurai souhaité que vous vous rappeliez qu’il y a plus de 2000 ans de cela, je suis venu au monde dans le but de donner ma vie pour vous, et en définitive pour vous sauver. Aujourd’hui je souhaite seulement que vous croyiez à cela de tout votre cœur. Comme nombreux sont ceux qui ne m’ont pas invité à leur fête l’an passé, je vais cette fois organiser ma propre fête et j’espère que vous serez nombreux à me rejoindre.

En guise de réponse positive à mon invitation, envoyez ce message au plus grand nombre de personnes que vous connaissez.
Je vous en serai éternellement reconnaissant.

Je vous aime très fort !
Jésus

origine de Noël, anniversaire de Jésus

    Commentaires

    Twitter Facebook Nouveau
  • Le 10/02/2018, par DPTA
    Bravo pour ces magnifiques dessins qui illustrent très bien ce très beau texte.
  • |-> Le 11/02/2018, par Amarine

    Merci. J'ai tenté de nouvelles choses avec les perspectives et les ombres. Le resultat est parfois un peu surprenant mais j'en suis assez contente.